Carnet Noir

Je contemple avec joie, chaque semaine, l’accomplissement de Toulouse Nord.
Nos petits, nos grands et nos anciens qui se mĂȘlent dans une passion commune dont la finalitĂ© n’est qu’une, le sourire. Toulouse Nord est une famille, chaque jour plus belle et plus grande.
Mais il n’est de bel arbre sans qu’une graine ne soit plantĂ©e.
Toulouse Nord, c’est d’abord une vingtaine de copains qui se sont rĂ©unis sous la banniĂšre du Croix Daurade Sporting Club, en 2002. J’Ă©tais de ces enfants, Damien en Ă©tait, ClĂ©ment en Ă©tait. Mais ces enfants avaient besoin d’un guide. Ils ne manquaient pas de convictions, loin de lĂ , mais de maturitĂ© et de sagesse. Oui, aujourd’hui, je te le concĂšde. Il fallait des grands, et pas seulement par l’Ăąge, pour encadrer ces petits. Mon papa nous a offert des maillots, JosĂ© et toi, RĂ©mi, nous ont conduits.
J’aime Ă  constater que tu n’es encore que cette image pour moi, celle du jeune Ă©ducateur que je trouvais beau et Ă©lĂ©gant. Je me rappelle de ce jour oĂč tu as dit Ă  l’Ă©quipe qu’il fallait qu’elle apprenne Ă  jouer sans Tony, « sans trop lui mettre l’aurĂ©ole quand mĂȘme ». Cette derniĂšre aujourd’hui est la vĂŽtre, Ă  tous les trois, et particuliĂšrement aujourd’hui la tienne, et il n’est point de trop.
La vie est un Ă©ternel recommencement qui me procure aujourd’hui le mĂȘme sentiment pour ta petite Claire, magnifique joueuse de football… La vie ne rend pas tout ce que l’on lui donne, loin de lĂ . Mais il est des sorties qui ne sont pas dĂ©finitives. Être ou ne pas ĂȘtre, un dilemme de philosophe. Être sans ses ĂȘtres, une vĂ©ritĂ© de chaque famille… Nous avons Ă©tĂ© guidĂ©s, nous sommes aujourd’hui d’autres guides qui ont Ă©tĂ© bien formĂ©s.
Nous continuerons Ă  bien arroser cet arbre, nous en prendrons grands soin, sois en certain. Mais mĂȘme si la famille a perdu un de ses membres, il ne le sera jamais tant que chacune de nos actions sera digne de celles qui nous ont Ă©tĂ© transmises, par toi RĂ©mi. Je sais aujourd’hui comme il est difficile de trouver des gens dignes, grands, de confiance, prĂȘt a donner de son soi pour l’autre. J’Ă©tais jeune, je trouvais cela presque normal. On apprend…on comprend…on admire…on agit…
Je contemple avec joie, chaque semaine, l’accomplissement de RĂ©mi.
Merci Ă  toi, merci pour nous, merci pour eux.
Tony Perrone, Président TNFC